L'histoire des pianos numériques Roland

L'ÉVOLUTION DU PIANO
NUMÉRIQUE AU TRAVERS
DES INNOVATIONS ROLAND

Une évolution incessante

La quête entamée par Roland pour concevoir le piano numérique ultime a commencé peu après la naissance de la société, en 1972. À cette époque, la technologie nécessaire n'existait pas ! Nous avons donc dû l'inventer. Il nous a fallu créer le premier piano tout-électronique japonais, le premier clavier sensible au toucher au monde, et participer au développement du langage MIDI, qui permet à tous les instruments électroniques de communiquer entre eux. Au fil du temps, nous avons affiné le son et le toucher pour répondre aux exigences des pianistes de réputation mondiale, aussi bien sur scène que lors de leur travail de l'instrument. Nous avons également tout fait pour concevoir des pianos dont le look soit la hauteur de leur qualité sonore ; des instruments classiques à queue ou droits jusqu'aux plus contemporains à meuble plat ou corps métallique. Et bien que la maîtrise de la fabrication du piano soit assez semblable à une quête sans fin, nous sommes très impatients de découvrir ce qui nous attend.

1973

Naissance de l'EP-10, le premier piano Roland
tout-électronique, à base d'oscillateurs

À cette époque, la création de sons par oscillations électriques était une technologie couramment utilisée pour les pianos électroniques. L'apparition du premier générateur de sons de piano tout-électronique, à base d'oscillateurs, a représenté un grand pas en avant.

1974

L'arrivée de l'EP-30, premier piano électronique au monde à clavier sensible au toucher

Le clavier sensible au toucher, capable de reconnaître les nuances de jeu, est commun à tous les pianos numériques actuels. Mais à l'époque des débuts de ces instruments, il a représenté une avancée remarquable.

1983

Les HP-300 et HP-400, premiers pianos numériques MIDI

En 1983, Roland a participé à la création de la norme MIDI, qui permet à des instruments de différents fabricants de communiquer ensemble. Le HP-300 et le HP-400 furent les tout premiers pianos numériques à incorporer cette technologie révolutionnaire, et à permettre à leurs propriétaires d'explorer de nouveaux univers créatifs. Le design de meuble en deux parties, stand et clavier, constituait une autre innovation qui devint rapidement adoptée par tous.

L'innovation n'est pas
un processus immédiat

Grâce à ses connaissances
et son expérience musicale et
technologique, acquises au cours
d'années de recherches et de tests,
Roland a pu développer des pianos
numériques intégrant des technologies
innovantes pour procurer l'expérience
de jeu ultime.

1986

Le piano de scène RD-1000 Stage

Le RD-1000 était le piano numérique le plus évolué de son époque, conçu autour de la technologie SA de Roland (Structured Adaptive) destinée à produire un son de piano plus authentique. Un an plus tard, cette technologie destinée au matériel professionnel devint également disponible sur les pianos domestiques Roland, pour que tous les musiciens puissent profiter des mêmes sons que les plus fameux artistes qui les ont inspirés. Cette tradition perdure encore de nos jours, avec nos pianos de scène de la gamme RD.

1987

Les premiers pianos domestiques équipés d'un générateur de sons SA (HP-5600S / HP-5500S / HP-4500S / HP-3000S)

Roland met sa technologie avancée SA à la portée du grand public.

Faire bouger les
frontières entre
numérique et acoustique

Les pianos numériques n'ont longtemps été
considérés que comme des alternatives
abordables pour travailler à la maison.
Mais les pianos Roland sont joués lors de concerts
par des pianistes de renommée internationale au sein
d'orchestres symphoniques, montrant ainsi au monde
qu'ils constituent d'authentiques
instruments de musique.

1991

Apparition du FP-8, un piano portable 88 touches

Son look rouge, gris et blanc a remporté un succès immédiat, ainsi que son clavier à action de marteaux. Incorporant un mécanisme de touche à marteau lesté sans aucun ressort, le toucher de ce clavier pouvait rivaliser avec celui d'un piano acoustique.

1992

Les débuts du HP-7700, piano à queue numérique

Cet instrument combinait la taille compacte d'un piano numérique et le look élégant et majestueux d'un piano à queue acoustique.

2001

L'apparition du HPi-5 avec DigiScore, un écran LCD incorporé au pupitre

La fonctionnalité révolutionnaire DigiScore proposait une nouvelle manière de travailler le piano, avec un affichage numérique (et tournage de page automatique) pour les partitions des oeuvres pour piano intégrées à l'instrument, les divers titres achetés et les paroles des chansons. Il pouvait également afficher la partition de ce que jouait le pianiste en temps réel.

2003

Présentation du très stylé Designer Piano DP-900

Avec sa profondeur d'à peine 30 cm et son meuble plat lorsque le couvercle était fermé, ce piano simple et élégant obtint instantanément un grand succès.

Intégrer
chaque nuance

Lorsque la technologie d'échantillonnage
devint prépondérante, Roland enregistra
méticuleusement chaque nuance d'un piano
à queue dans une chambre anéchoïque dédiée,
en utilisant plusieurs microphones
placés selon différents angles, à différentes distances.

2005

Le RG-7 reproduit la forme et le son d'un piano à queue acoustique

Équipé du nouveau générateur de sons à multi-échantillonnage 88 touches, le RG-7 reproduisait le son et l'expressivité uniques de chaque note d'un piano à queue acoustique. Cet instrument était également équipé d'une fonction "touches mouvantes" : les touches s'actionnaient automatiquement lorsque les titres démos intégrés étaient joués.

2009

La naissance du révolutionaire V-Piano

Roland a réinventé la technologie de piano grâce au V-Piano, un instrument basé sur la modélisation, qui n'utilise plus l'échantillonnage. Grâce à son extraordinaire générateur de sons vivants, le V-Piano est capable de créer les sons de presque n'importe quel instrument, réel ou imaginaire.

Le choix des
professionnels

Qu'il soit classique, jazz, rock
ou pop, un pianiste de renommée internationale
ne joue que sur les meilleurs instruments, capables
de comprendre précisément sa technique.
C'est la raison pour laquelle
les meilleurs pianistes professionnels
jouent souvent sur des pianos Roland.

2011

Roland présente le V-Piano Grand

Cet instrument exquis brouille les frontières entre mondes acoustique et numérique. Allant plus loin que la précédente génération, le générateur de sons du V-Piano Grand a été amélioré pour créer le premier "piano acoustique sans cordes" au monde.

2015

Roland dévoile la nouvelle génération de piano numérique, le LX-17

Du son au clavier en passant par le meuble de piano droit abritant un ensemble remarquable de huit haut-parleurs pour un système de son multicanal, le LX-17 est un piano conçu pour les connaisseurs. Doté d'un design majestueux, brillant tel un miroir, ce magnifique instrument vous permet de profiter à domicile de la beauté d'un piano à queue de haute qualité.

Sans contrainte

Toutes ces technologies avancées
n'ont qu'un seul but : la musique.
Que vous jouiez sur votre
premier piano, ou soyez pianiste
depuis des années, nous espérons
que vous appréciez de faire de la musique
et de pouvoir exprimer toute votre créativité
sur un piano numérique Roland.